Accepter les paiements en ligne: vos options.

Sebastien | 26th August 2013 | Répondre Posté dans Blog, Contrat VAD, Guide, Passerelle de paiement
Choisir une solution de paiement qui réponde aux besoins de votre entreprise peut s'avérer difficile
Vous démarrez une activité e-commerce mais n’êtes pas familier avec les termes de passerelles de paiement, certificats SSL et autres contrats VAD ou bien vous êtes un marchand expérimenté qui vous interrogez sur la meilleure façon d’accepter les paiements en ligne ? Voici un petit guide pour vous permettre d’y voir plus clair dans le labyrinthe des solutions de paiement.

Les 3 éléments du paiement en ligne

Le panier virtuel

c’est un logiciel qui permet à vos clients de sélectionner les produits et services qu’ils souhaitent acheter sur votre site internet. Le panier, quelques fois aussi appelé caddie virtuel est la composante de votre plateforme qui interagit avec votre solution de paiement, il est donc important de penser, dès le stade de création de votre boutique aux questions de compatibilité entre votre panier virtuel et votre solution de paiement. L’intégration de la solution de paiement peut se faire de 3 différentes façons :
  • Le panier virtuel prend en charge nativement la solution de paiement. La connexion de votre boutique à votre solution de paiement a été prévue, il n’y a donc aucun travail de développement pour faire fonctionner le tout. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
  • Le panier virtuel n’est pas par nature compatible avec votre solution de paiement mais il existe des extensions (plugins), souvent payantes, qui peuvent permettre une intégration simple et rapide de la solution de paiement.
  • Panier et solution ne sont pas compatibles et il n’existe aucun plugin pour vous faciliter la tâche. Il vous faudra alors faire appel à vos compétences en développement web ou à défaut à un développeur professionnel pour intégrer la solution de paiement de votre choix à votre e-boutique préférée.

La passerelle de paiement

C’est une interface sécurisée qui permet le transfert des données bancaires de vos clients depuis votre plateforme e-commerce vers l’institution financière qui va effectivement traiter le paiement (c’est l’équivalent du TPE dans le commerce physique). La passerelle de paiement est dite « intégrée » lorsqu’elle est accessible directement sous votre nom de domaine (https://www.votredomaine/paiement) et elle est dite « hébergée » si elle est accessible depuis le site internet du fournisseur de solutions de paiement (ex :https://www.paypal/paiement). La différence principale réside dans le fait qu’une passerelle de paiement intégrée nécessite l’installation d’un certificat SSL sur votre serveur afin d’assurer le cryptage des données bancaires de vos clients et ainsi d’éviter que les numéros de cartes bancaires ne puissent être interceptés par des tiers. La passerelle intégrée, par définition, nécessitera également des travaux de développement supplémentaires.

Le contrat VAD ou compte marchand

Le contrat de vente à distance, quelques fois appelé « compte marchand » est l’accord par lequel un fournisseur de solutions de paiement accepte de traiter vos paiements par carte bancaire. Contrairement à la passerelle de paiement qui est une solution technique, le contrat VAD est un produit bancaire qui permet le transfert effectif des fonds de la transaction depuis le compte bancaire du client vers le compte bancaire du e-commerçant. On distingue deux types de contrats VAD :
  • le contrat VAD traditionnel : Il est délivré par votre banque commerciale ou toute autre institution financière ayant le statut de « banque acquéreur ». Il est nominatif.
  • Le contrat VAD mutualisé : Au lieu de vous voir attribuer votre propre compte, les paiements que vous recevez transitent par le compte du fournisseur de votre solution de paiement qui encaisse les paiements de votre part avant de vous reverser les fonds. Ce sont les solutions de paiements proposées par des entreprises telles que Paypal, Skrill ou Kilk’n’Pay.

Vos 3 options pour vendre en ligne

Le contrat VAD + passerelle de paiement : La solution économique

Toute banque commerciale est en mesure de vous fournir un contrat VAD. Elle ne vous donnera son accord qu’après avoir étudié votre modèle économique et vos prévisions de chiffres d’affaires. Le premier élément permet d’évaluer le risque associé à votre activité (la banque est susceptible de devoir rembourser vos clients en cas de défaillance) tandis que le second élément influencera le taux des commissions bancaires appliqué à vos encaissements. Une fois que vous avez décroché votre contrat VAD, il vous faudra choisir une passerelle de paiement qui permettra le transfert des coordonnées bancaires de vos clients vers la banque. Vous pouvez choisir d’utiliser la passerelle proposée par la banque ou bien vous tourner vers un autre fournisseur de passerelles de paiement. Avantages :
  • C’est la solution la plus économique si le volume mensuel de vos encaissements est supérieur à 2 000 ou 3 000 euros.
Inconvénients :
  • Il est difficile pour une entreprise jeune ou pour une entreprise opérant dans un secteur d’activité considéré « à risque », d’obtenir un contrat VAD auprès d’une banque.
  • La solution de paiement vous est « livrée en kit », c’est à vous de l’intégrer à votre plateforme e-commerce.

Le contrat VAD mutualisé: simple et bon marché

Le contrat VAD mutualisé est une solution de paiement complète incluant la solution technique (passerelle de paiement) et le produit bancaire (contrat VAD). Il est proposé par des fournisseurs de solutions de paiement tels que Paypal ou Skrill pour les plus connus. La particularité de cette formule réside dans le fait que le contrat VAD ne vous appartient mais le fournisseur de solutions de paiement vous autorise à faire transiter vos paiements par le biais de son compte. Avantages :
  • Bien que les commissions par transactions soient plus élevées que celles associées à un contrat VAD traditionnel, l’absence de frais mensuels et de frais de mise en service rendent cette option très avantageuse pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires modeste.
  • L’union du produit bancaire et de la solution technique en un seul produit rendent l’intégration à votre e-boutique simple et rapide.
Inconvénients :
  • Le contrat VAD ne vous appartient pas, votre fournisseur de solutions de paiement à tout pouvoir pour bloquer les fonds qui s’y trouvent s’il soupçonne l’existence d’une activité illégale.
  • Vos clients ne peuvent pas régler directement sur votre site internet mais sont redirigés vers le site du fournisseur de solutions de paiement pour effectuer le règlement, ce qui peut pénaliser l’expérience utilisateur.

La centre commercial virtuel: La solution tout en 1

Si vous ne disposez pas encore d’un site internet mais souhaitez démarrer avec des ressources limitées, les centres commerciaux virtuels tels qu’Amazon, Priceminister ou Ebay vous fournissent tout ce dont vous avez besoin pour commencer à vendre sur internet du panier virtuel au compte marchand en passant par les services de référencement. Avantages :
  • Rapidité : Il vous suffit de créer un compte, d’ajouter vos produits et vous pouvez commencer à vendre immédiatement.
  • Visibilité : Contrairement à un site internet classique, vous bénéficiez de la visibilité de la place de marché choisie et vous épargnez ainsi le long travail de référencement que doit accomplir toute e-boutique qui se lance.
Inconvénients :
  • Commission élevées : Les commissions varient généralement entre 5 et 15% du chiffre d’affaires réalisé.
  • Réglementation contraignante pour les vendeurs : Ces places de marchés imposent un certain nombre de règles aux vendeurs présent sur la place de marché notamment au regard des délais de livraison et de la qualité du service client. Si vos indicateurs de performances sont en deçà de leurs exigences, vous risquez d’être déréférencé sans préavis.

Choisir la solution la mieux adaptée

Afin de choisir l’option qui convient au stade de votre activité, il est donc impératif de considérer:
  • Les compétences techniques en développement web que vous pouvez mobiliser,
  • Votre chiffre d’affaires prévisionnel sur les 3 années à venir,
  • Le risque lié au secteur d’activité sur lequel vous opérez.

Où vous situez-vous?

choix-solution-paiement Vous avez des questions ou souhaitez quelques précisions sur les points abordés dans cet article? N’hésitez pas à laisser un commentaire.
Publié le 26 août 2013 par Sebastien pour LimpidMarket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>